Sel raffiné fin iodé

sel fin iode

L’Iode, un oligo-élément indispensable :

L'iode est un constituant de la thyroxine, hormone de la croissance sécrétée par la thyroïde. Il soutient le métabolisme énergétique, il est un facteur dans la lactation, la reproduction et l'engraissement chez le jeune. Les conséquences des carences sont le goitre, un pelage rude, un ralentissement de la croissance et de l'inféconfité.

 

Les fourrages sont déficitaires en sodium et iode:

Selon l’INRA 2007, la teneur moyenne en iode des fourrages verts est de 0,1 à 0,3 mg/kg MS (graminées), 0,2 mg/kg MS (légumineuses), 0,1 mg/kg MS (maïs ensilé), valeurs à comparer avec les AJR de 0,5 mg/kg MS mini. Avec le sel iodé, la complémentation permet de mieux satisfaire les besoins des laitières car l’iode est fortement exporté par le lait.

 

Conseils d’utilisation :

Il est recommandé de ne pas dépasser les besoins quotidiens en sel iodé pour ne pas dépasser les
teneurs en iode maximales journalières (voir tableau).

teneur max

Caractéristiques du sac de sel fin iodé (valeurs types)

Composition :
Chlorure de sodium, soit 39,1 % Na (sodium).
Humidité : 0,10%, Iode 50 mg/kg sous forme de iodure de potassium

Taille des grains :
90 % des grains compris entre 0,125 et 0,8 mm

Traitement antimottant :
Ferrocyanure de sodium (E 535) 20 mg/kg max

Conditionnement :
Sacs de 25 kg regroupés sur palette 800 x 1200 houssées d’un poids de 1000 kg

origine france garantie